Je crée sur internet, j'ai des droits !

 Vous êtes auteur d'une oeuvre à caractère documentaire diffusée sur internet et vous n'êtes pas encore familiarisé avec la protection et la rémunération de vos droits ?

 

La société civile des auteurs multimedia rassemble près de 30.000 réalisateurs, auteurs d'entretiens et de commentaires, écrivains, traducteurs, journalistes, vidéastes, photographes et dessinateurs.
Ces créateurs font la richesse documentaire de la radiophonie, de l'audiovisuel, des nouveaux médias, de l'édition et de la presse.

Le droit d'auteur

La Scam représente les auteurs auprès du législateur, des producteurs, des éditeurs et des diffuseurs. Elle discute, collecte et répartit leurs droits patrimoniaux, affirme leur droit moral et négocie leurs intérêts futurs. Percevoir les droits auprès des exploitants (diffuseurs, éditeurs, plateformes vidéo...) et les répartir aux auteurs sont le cœur de métier de la Scam. Pour percevoir ses droits, l'auteur doit adhérer à la Scam et déclarer ses œuvres selon certaines modalités.

Le conseil juridique

La Scam informe les créateurs de leurs droits pour mieux les protéger et affirmer leur place au sein de la société. La Scam propose des modèles de contrats, des fiches juridiques et délivre des conseils à ses auteurs membres.

L'action culturelle

La Scam intervient à tous les stades de la création : écriture, diffusion, promotion des œuvres et formation des auteurs. Chaque année, la Scam attribue des bourses « Brouillon d’un rêve » aux auteurs (audiovisuelart numérique, institutionnel, radio, littérature, photographie, journalisme, écritures émergentes comme le web-documentaire, web-reportage, film sur mobile, 3D relief, réalité augmentée, multimedia interactif...). Elle récompense également 30 œuvres audiovisuelles diffusées pour la première fois, « les Étoiles de la Scam » et, par ses Prix annuels (Prix Joseph Kessel, Prix François Billetdoux, Prix Charles Brabant, Prix Roger Pic…), elle consacre depuis 1980 les plus belles écritures documentaires.
Présente dans de nombreux festivals pour permettre aux auteurs de rencontrer leur public, la Scam soutient notamment les étudiants des écoles d'art et remet tous les ans son prix jeune talent numérique aux E-magiciens.

Le Prix Albert Londres

La Scam gère le Prix Albert Londres qui, depuis 1933, récompense les meilleurs journalistes francophones de moins de quarante ans.