Lieu privilégié d’observation de la création audiovisuelle internationale, la Scam et la Sacd réunissent au Fipa, les acteurs professionnels et institutionnels pour réfléchir aux exigences de régulation et de financement de la création. Cette année, le réalisateur Patrick Benquet représentera la Scam au sein du jury du Prix Mitrani et la réalisatrice Esther Hoffenberg, au sein du Fipa Industry.

Festival, Communiqué, Audiovisuel et cinéma, Rencontre, Prix et bourses | Du jeudi 23 janvier au vendredi 24 janvier
Le Fipa a pour objectif de révéler des programmes novateurs, originaux, libres de tout formatage. Durant cinq jours le festival devient le où se rencontrent professionnels, réalisateurs, public et étudiants pour découvrir les meilleurs programmes de l’année.

Nous croyons au pouvoir des œuvres
Édito de Julie Bertuccelli, présidente de la Scam

Nous croyons à cette énergie collective des auteurs, unis à la Scam.  
Cette Scam, si forte et si protectrice, invente, main dans la main avec les nombreux acteurs culturels du pays, nos partenaires, les voies du partage et décide des lieux les plus favorables pour parler du métier d’auteur. 

Notre politique culturelle, au commencement… ce sont les aides aux écritures dans tous les répertoires: l’audiovisuel, l’écrit, la radio, la photographie, le journalisme… Avec les bourses Brouillon d’un rêve, la Scam intervient au moment fragile de l’écriture. Lecteurs et groupe de jurés lisent, écoutent, accompagnent, consolident bien des projets en devenir.

L’aventure culturelle se poursuit dans une soixantaine de festivals soutenus par la Scam et où ses auteurs rencontrent leur public. Tant de festivals dans les villes ou les petits villages, qui ont nourri leur région d’images et d’idées. Face à la dématérialisation de la circulation des œuvres nous, les auteurs, croyons à cette énergie transmise par l’émotion collective, à l’effet du bruit, à la puissance de la parole, aux bienfaits de la découverte. Nous organisons des débats, des faces à face, de grands entretiens, nous demandons à des écrivains de lire leurs textes, nous les invitons à parler de leur vie d’auteurs et de leur vision du monde… à Paris, lors de notre Forum Auteurdevue, à Blois, à Pessac, à Toulouse, à Clermont-Ferrand… Nous revisitons les archives radio et nous lançons des sons dans la nuit de Lussas et de Brest. Ce que nous nommons « la promotion du répertoire » est un mot technique pour décrire cette double vie des œuvres et nous croyons à leur effet sur le monde réel.

Nous sommes persuadés que la réussite de la rencontre du public avec les films dépend du contexte dans lequel ils sont présentés : ainsi, la programmation d’un festival qui relie les œuvres entre elles, confronte les écritures, incite à regarder différemment, à voir… Ces rencontres provoquent aussi, nous y travaillons chaque jour, une exigence nouvelle du public. Nous croyons à leur impact sur la politique et l’avenir, car nous croyons au pouvoir des œuvres.

Lors de ce nouveau Fipa, vous découvrirez toutes ces correspondances entre films et reportages, entre documentaire et fiction, et vous échangerez avec des professionnels venus des quatre coins du monde pour réfléchir à la création audiovisuelle de demain.  
Nous leur souhaitons la bienvenue à Biarritz.

Julie Bertuccelli

---------------------------------------------------------------------

Trois temps forts

> « Création et internet : quelle régulation ? Quels financements ? »
Vendredi 24 janvier à 10h30
au Casino Municipal – Salle des Ambassadeurs
Puisque les biens culturels en général et les œuvres audiovisuelles en particulier sont une des richesses du web, les acteurs professionnels et institutionnels réfléchissent aux nouvelles écritures, à de nouveaux financements et à l'évolution de la régulation des nouveaux protagonistes.
Pour leur traditionnel débat, la Scam et la Sacd ont invité :

Audrey Azoulay (directrice générale déléguée du CNC)
Samuel Bollendorff (photographe, réalisateur, auteur Scam)
Alexandre Brachet (fondateur de la société Upian)
Catherine Cuenca (scénariste, auteure SACD)
Anne Durupty (directrice générale d'ARTE France)
Matthias Lavaux (cofondateur et directeur des opérations Touscoprod)
Bruno Patino (directeur général délégué aux programmes, aux antennes et aux développements numériques de France Télévisions)
Olivier Schrameck (président du CSA)

Ce débat est animé par Hervé Rony, directeur général de la Scam et suivi d’une allocution d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication.

Information > Stéphane Joseph :06 82 90 01 93

> Prix Michel Mitrani
vendredi 24 janvier à 18h30 : remise du Prix Michel Mitrani
au Casino Municipal – Salle des Ambassadeurs
Le Prix Michel Mitrani, créé en 1997, en hommage au président fondateur du Festival, récompense une première ou deuxième œuvre documentaire ou de fiction. Cette année, le réalisateur Patrick Benquet siège au sein du jury en qualité de représentant de la Scam.
La Scam regrette que France Télévisions qui dote ce prix n’ait toujours pas diffusé les films primés ces deux dernières années.

> Nouveauté 2014 : le Fipa Industry
Plateforme de propositions du meilleur de la création audiovisuelle de demain et lieu privilégié dédié aux professionnels, le Fipa Industry facilite les échanges, les rencontres, les alliances et le networking.
Deux sessions de pitches : jeudi 23 janvier (de 14hà 16h) et vendredi 24 janvier (de 10h à 12h)
Une quinzaine de projets internationaux sont invités à être pitchés devant un panel de commissioning editors.
La réalisatrice Esther Hoffenberg a été chargée par la Scam de la lecture et de l’analyse d’une centaine de projets, et participe aux réunions du jury de sélection FIPA Industry.
Présentation des Infracourts (en partenariat avec France 2) : mercredi 22 janvier (12h30 à 13h)

> lien vers le festival

> télécharger le communiqué de la Scam du 15 janvier